Notre mission, si vous l’acceptez : vous aider à consommer la mode autrement.

 

Parce que pour nous, stylĂ©e et responsable, ça peut rentrer dans la mĂȘme phrase. Sans casser les coutures de notre portefeuille au passage. 

Aaaahh les fringues. Ça peut paraütre un peu futile comme sujet, mais si on se baladait tous à poil, ça la foutrait un peu mal


A cĂŽtĂ© de ce besoin primaire, c’est aussi un puissant moyen d’expression et de crĂ©ativitĂ© sur lequel on n’a pas envie de faire l’impasse (et on sait qu’on n’est pas les seules).

Sauf que la production textile, c’est le bad niveau environnemental. C’est moche, mais c’est un fait.

Heureusement les choses bougent et les marques durables et responsables se multiplient. Mais si ça a du sens d’investir le prix juste pour un jeans durable et super bien coupĂ© qu’on va mettre et remettre, mettre la mĂȘme somme dans une robe qui claque mais qu’on ne va porter qu’une fois, ça en a moins (de sens).

Pourtant, on n’a pas envie d’arrĂȘter de se faire plaisir. C’est comme dans un rĂ©gime. Si tout n’est que contrainte, on va d’office finir par se faire une orgie de cupcakes qui va foutre en l’air tout nos efforts (et par cupcakes on entend bien la grande mĂ©chante fast fashion)

Et puis c’est pas parce qu’on fait gaffe Ă  notre empreinte Ă©cologique qu’on doit se priver du supplĂ©ment confiance en soi d’un look qui nous va comme un gant.

*Source : Changer de mode pour bouger le monde. Le guide de slow fashion. The lemon spoon.

C’est pour toutes ces raisons qu’on a crĂ©Ă© Coucou : un dressing illimitĂ© oĂč trouver une tenue stylĂ©e pour tous vos Ă©vĂ©nements.

 

ConcrĂštement, qu’est ce qu’on propose ? Un combo facile, Ă©conomique, Ă©cologique et transparent. Le tout pimpĂ© avec du fun et du style.

  • La location de tenues : diminuer l’impact environnemental de chaque robe en la faisant porter Ă  la communautĂ©, ce qui permet de changer de look Ă  chaque soirĂ©e (et du coup, oser LA robe) sans culpabiliser : Ă  chaque robe louĂ©e, c’est environ 10 kg de CO2 Ă©pargnĂ©s.

  • La vente de bijoux, accessoires et cosmĂ©tiques de chouettes petits crĂ©ateurs aux mĂ©ga cool valeurs, pour complĂ©ter son look fashion de maniĂšre durable. On prend le temps de les choisir avec amour pour vous offrir une sĂ©lection de dingo !

  • Du conseil pour se lancer dans cette grande aventure : au showroom grĂące Ă  nos lookeuses qui sauront vous trouver la tenue parfaite pour chaque occasion, et sur notre site web avec des labels Ă©thiques sur tous nos articles, et bientĂŽt des conseils style.

Don't stop me know

La location par principe, c’est plus Ă©cologique (on appelle ça l’économie de la fonctionnalitĂ©). Mais chez Coucou on a dĂ©cidĂ© d’aller un pas plus loin pour constituer notre stock de vĂȘtements et d’accessoires en location :

    • PlutĂŽt que d’acheter des collections directement Ă  des revendeurs, on s’approvisionne quasi exclusivement en seconde main. Ça nous demande plus de temps, mais c’est plus Ă©colo, et ça nous permet aussi de nous adapter plus rapidement Ă  vos dĂ©sirs (pas besoin de commander les collections des mois Ă  l’avance)
    • Pendant sa seconde vie en location, on chouchoute un max nos vĂȘtements pour qu’ils restent au top. Nos pĂ©pites sont nettoyĂ©es si possible Ă  l’eau (Ă  basse tempĂ©rature of course) ou si indispensable par un pressing Ă©cologique. En cas de dĂ©gĂąts, elles sont rĂ©parĂ©es par notre couturiĂšre aux doigts de fĂ©es, voire modifiĂ©es pour prolonger encore leur durĂ©e de vie.
    • Une fois qu’elles ont fait leur temps en location, elles sont revendues pendant nos dĂ©stockages. Ainsi vous leur offrez une troisiĂšme nouvelle vie. Les piĂšces trop abĂźmĂ©es sont upcyclĂ©s pour nos rĂ©parations, ou donnĂ©es Ă  des associations (mais pour tout vous dire, on n’en n’a quasi pas !)

       

Un dĂ©tail pour vous ? Pas du tout ! Prolonger la vie d’un vĂȘtement de juste un an rĂ©duit son impact environnemental de 25% ! Soit moins d’émissions de carbone, de dĂ©chets et de pollution d’eau.

Take it slow

Alors oui, on va pas vous cacher que la croissance ne se fait pas au mĂȘme rythme qu’à la Silicon Valley (mĂȘme si on a aussi commencĂ© dans une cave comme Steve J.), mais c’est ok.

Parce que si notre but Ă©tait de gagner trĂšs vite plein de thunes, on aurait dĂ©veloppĂ© une app plutĂŽt que de nous lancer dans l’économie circulaire.

Ce qui nous anime, c’est de voir les Ă©toiles dans vos yeux quand vous trouvez la pĂ©pite qui va vous sublimer, mais aussi pouvoir regarder nos enfants dans les yeux quand ils vont nous demander ce qu’on foutait en 2021 pour sauver la planĂšte.

On bosse Ă  la crĂ©ation d’un nouveau modĂšle de consommation (oui carrĂ©ment, Ă  bas la modestie par ici). Un modĂšle qui n’est pas liĂ© aux saisons, aux collections, Ă  la surproduction, aux soldes, aux invendus. Un modĂšle qui repose sur les besoins et les envies. Un approvisionnement modĂ©rĂ© et rĂ©flĂ©chi. Un modĂšle qui permet de s’adapter, pas une grosse machinerie qui ne peut pas bifurquer. Mais aussi un modĂšle transparent pour tout le monde. Pas de marges dĂ©mesurĂ©es, de coĂ»ts cachĂ©s, de fausses bonnes idĂ©es. Nos partenaires en sont le reflet : presque tous des artisans. 

On vise aussi un mode de consommation facile et pratique. On passe dĂ©jĂ  notre temps Ă  courir contre la montre, alors on a envie de proposer un service qui simplifie la vie : venir se faire chouchouter chez Coucou, savoir ce qu’on achĂšte, garder un contact simple et sympa. Épargner du temps et de l’argent. 

Donc comme on disait, on a commencĂ© mollo, avec les moyens du bord et l’insouciance de l’ignorance. Et ça a payĂ©, vu que trĂšs vite vous ĂȘtes venues en masse. On a bossĂ© comme des cinglĂ©es pour en arriver lĂ  et on n’est pas peu fiĂšres du rĂ©sultat (pourtant c’est pas comme si 2020 nous avait pas mis des bĂątons dans les roues). 

Coucou, c'est nous !

Isa

CO-FONDATRICE

Style : elle aime quand ça match, c’est cool et c’est folk
Sa devise :
le poids des mots
Signes distinctifs : efficace, bavarde, pointilleuse, déterminée, maladroite, spécialiste en jeux de mots foireux
ItinĂ©raire : aprĂšs avoir Ă©tudiĂ© Ă  l’IHECS, elle a voyagĂ© en Asie, bossĂ© dans la communication et s’est spĂ©cialisĂ©e en gestion de projet

Marie

CO-FONDATRICE

Style : elle aime quand c’est wild, ça claque et c’est rock
Sa devise :
le choc des photos
Signes distinctifs : intuitive, Ă  l’écoute, papoteuse, visionnaire, en retard, pro des blind tests ringards
ItinĂ©raire : elle a Ă©tudiĂ© l’histoire de l’art et la mĂ©diation culturelle, avant de travailler dans la photo, le journalisme et le cinĂ©ma
Et une dream team de choc !